Accueil Renouvellement Urbain Projets Thématiques Ressources
Advertisement
L'ARRA arrow Projets arrow Chambéry (Savoie)
Chambéry (Savoie) - Le Haut, le Biollay

 
En Bref
 
Nombre total de logements : 5 500
Nombre de logements sociaux : 3 500
Nombre d’habitants au recensement de 1999 : 14 000
 
• 5 350 logements sur les deux quartiers :
• 3 500 logements sur les Hauts de Chambéry, soit les 2/3 des logements sociaux de la ville et 1/3 de l’agglomération.
• 1 850 sur le Biollay.
 
• Un bailleur concerné en majorité :
• 3 212 logements à l’OPAC de Chambéry,
• 1 149 logements à la SAIEM de Chambéry (sur Chambéry le Haut),
• 815 logements à la SA du Sud-Est (plus des ¾ au Biollay),
• 174 de logements à l’OPAC de Savoie (sur Chambéry le Haut).
 
Depuis plus de dix ans, différentes procédures de la politique de la Ville se sont succédées : DSQ en 1990-1993, Contrat de Ville 1994-1999, GPV 2001-2003, Contrat de Ville d’Agglomération  2000-2006.
 
 
 
Description structure urbaine du quartier et bâtiments
Tours et barres (construction en 1967 et 1974). Une relative mixité de l’habitat (les logements sociaux constituent 65% du parc du quartier, complété par des copropriétés privées et un pavillonnaire important). C’est moins la densité du quartier que le type de construction qui donne une impression de prédominance du bâti.
Une montée de la vacance sur ce quartier mono fonctionnel.
En contrebas du quartier, le secteur de la Cassine a connu une opération de démolition entre 2001 et 2003, concernant 179 logements.
 
 
Le projet de renouvellement urbain du quartier des Hauts de Chambéry

La convention ANRU a été signée le 17 octobre 2005.

Objectifs
 
- Rompre avec un urbanisme industrialisé, fonction- naliste.
- Diversifier l’offre d’habitat (accession, locatif privé).
- Développer et moderniser les équipements publics existants ainsi que l’offre commerciale, souffrant d’obsolescence.
- Désenclaver les quartiers, améliorer la trame viaire, développer les circulations piétonnes et cyclables.
 
Les éléments clés du programme

Logement : Intervention sur le bâti, reconstitution de l’offre
Démolition : 557 logements.
(soit suppression de 636 logements en intégrant vente et transformations d’usage).
Reconstitution de l’offre locative sociale : au total, 636 logements, ainsi décomposés : sur site, 240 logements (204 PLUS CD, 36 PLUS majorés) / hors site : 396 logements au total dont 163 sur le quartier du Biollay (ZUS) et 233 dans les autres quartiers de Chambéry.
Réhabilitation : 1 554 logements. De nombreux immeubles posent de réels problèmes d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Les actions de réhabilitation englobent cette problématique. Dans un contexte de vieillissement de la population, il s’agit de permettre aux personnes âgées de rester le plus longtemps possible dans leur logement.
 
Relogement
421 familles à reloger.
Un chargé de mission « relogement » sera mandaté pour assurer le suivi du relogement et la rencontre avec chaque famille : définition d’une méthode d’accompagnement des relogements en cours.
76% des occupants des logements démolis ont des ressources faibles. Les propositions de  relogement devront donc cibler des logements bénéficiant d’un financement adapté type PLUS-CD ou PLAI, pour ne pas pénaliser les locataires.
 
Evolution de l’offre
Changements d’usage : 7 logements.
Vente de logements sociaux aux occupants : 72.
Sur site : 175 logements en accession sociale et 180 logements locatifs privés par l’Association Foncière logement, soit au total, 355 logements supplémentaires.
 
Gestion urbaine de Proximité et résidentialisation
Développement de la résidentialisation (traitement des abords des immeubles clarifiant les rapports espaces public/privés ; fractionnement de bâtiments pour créer des unités de vie plus  restreintes ; élaboration d’un règlement intérieur impliquant les habitants et leurs associations). Ce travail poursuit celui engagé en 1994 par des rétrocessions de foncier à la Ville et par l’aménagement d’espaces extérieurs.
Recrutement par la SAEIM de sept nouveaux agents d’immeubles.
La sécurisation des espaces est intégrée dans les opérations.
 
Implantation (économique, équipement public…) et amélioration d’équipements, voiries…
- Amélioration des abords des commerces et de l’espace accueillant le marché (avenue d’Annecy), restructuration du centre commercial, renforcement des services publics (les Combes), extension du parc d’activités existant (Côte Rousse), construction d’un parc d’activités (la Cassine).
- Création d’un pôle de services (rue du Pré de l’Ane), réaménagement et construction d’équipements scolaires (secteur des Combes), construction d’un équipement de petite enfance (arrière du Forum), aménagement d’une résidence pour personnes âgées EHPAD (dans le parc du Piochet), réalisation d’une plate-forme de services publics (secteur Chantemerle).
- Actions de recomposition urbaine et désenclavement, traitement des espaces urbains problématiques (ouverture de la place des Combes, du secteur des Berges de l’Hyères et de la Favorite, amélioration des circulations internes et de l’accès au quartier), mise en valeur des atouts environnementaux du quartier…).

Coût total du projet urbain : 186 millions d’euros
Dont volet habitat :

 

 
   
Aucune publication à afficher
Version imprimable  
 

Retrouvez toute l'actualité du logement social en Rhône-Alpes sur

 

Les dossiers de l'ARRA

La décentralisation
Les métiers du logement social

Ville de Chambéry : Article consacré à la rénovation urbaine
ASSOCIATION REGIONALE
DES ORGANISMES D'HLM DE RHÔNE-ALPES
4 rue de Narvik, BP 8054
69351 Lyon Cedex 08
Tél. 04 78 77 01 07
Fax 04 78 77 51 79

arra@arra-habitat.org
Glossaire - Plan du site - Crédits - Contacts et plan d'accès - Mentions Légales