Advertisement
L'ARRA arrow Communications - publications arrow Actualités de l'habitat arrow Mobilisation des bailleurs en amont du CUCS de l’agglomération stéphanoise
Mobilisation des bailleurs en amont du CUCS de l’agglomération stéphanoise    

Dès septembre 2006, AMO2SM et les organismes qui la composent ont souhaité accompagner le projet de contrat urbain et de cohésion sociale d’agglomération de Saint-Etienne Métropole par la production d’un référentiel commun de propositions relatives à la GUSP et au volet social de l’habitat.



Un constat préalable : une opportunité à saisir pour créer une dynamique partenariale
 
Plusieurs constats ont fait germer l’idée de cette démarche :

- des bilans très hétérogènes et mitigés des 3 contrats de ville de l’agglomération et de leurs  conventions GUSP (Gier, Ondaine, Saint-Etienne).
- de programmes GUSP bâtis sans cohérence de projet et à simple vocation de guichet financier
- la faiblesse des aides des partenaires dans le financement des actions programmées, notamment les aides à la Qualité de Service.
- la dispersion des initiatives et savoir-faire, la faible capitalisation des méthodes et résultats obtenus de ces actions.

Il apparaît donc, sur les territoires de l’agglomération stéphanoise, un certain retard ou désintérêt des partenaires de la GUSP à réintroduire une dimension partenariale de projet sur le champ de la GUSP

Une forte mobilisation de l’inter-bailleurs

Toute démarche collective participative s’accompagne d’un risque d’inertie, voire d’abandon prématurés. Pour prévenir ce risque une mobilisation élargie au fur et à mesure de l’avancement a permis de légitimer le projet.

Le projet a tout d’abord reposé sur une analyse rapide des bilans des 3 contrats de ville, et des faiblesses repérées ayant un lien avec le logement social sur les quartiers prioritaires. Un petit groupe de travail a préfiguré la commission CUCS inter-bailleurs en vue de lui soumettre une liste de 6 axes thématiques à développer, reposant sur ces éléments de diagnostic.
 
Axe 1 : Améliorer la « participation des locataires et leurs représentants » sur le volet GUSP
Axe 2 : Développer le partenariat en vue du « maintien » dans le logement
Axe 3 : Développer et partager des expériences favorisant le « mieux vivre ensemble » et la « tranquillité résidentielle » 
Axe 4 : Améliorer le partenariat pour l’insertion des « jeunes », de l’aspect « logement » à l’aspect « emploi » 
Axe 5 : Développer des actions spécifiques en faveur des « personnes vieillissantes »  ou handicapées 
Axe 6 : Améliorer le cadre de vie, l’image de l’habitat 
 
Lors de la commission CUCS d’AMO2SM en décembre 2006, chaque organisme a ainsi pu valider ce choix thématique. Ces perspectives de travail ont été ensuite soumises aux représentants techniques de la communauté d’agglomération en charge de la mise en place du CUCS. Intéressés par l’approche concertée, ils ont souhaité dès le départ en être les partenaires et co-animateurs. Cette première marche devait ensuite permettre l’intégration du référentiel final dans le projet de CUCS d’agglomération, en vue de sa bonne prise en compte dans les déclinaisons opérationnelles par commune, que ce soit par les services des bailleurs ou ceux des collectivités.
 
6 ateliers se sont ensuite réunis pour approfondir la problématique de chaque axe, entre février et avril 2007. Constitués sur la base du volontariat des bailleurs membres  de la commission (3 à 4 personnes dans chaque atelier) et co-animés par un référent bailleur et un représentant de commune ou de Saint-Etienne Métropole, ils ont été à même de formaliser les enjeux et les propositions pour chaque axe, la synthèse des propositions formant le cœur du référentiel.
 
Un enjeu : assurer la déclinaison territoriale de la démarche pour l’inscrire dans la durée
 
C’est le résultat de ce travail collectif qui sera présenté lors d’un séminaire le 10 mai prochain, au musée d’art moderne de Saint-Etienne, à une assemblée d’élus, de bailleurs et de techniciens des deux parties, ainsi que de représentants des partenaires : l’Etat au travers de la DDE et de la Préfecture, la Région, le Conseil Général.
 
Le premier effet positif de ce travail est l’affichage d’un référentiel de propositions communes aux organismes et le formalisme donné à sa communication aux partenaires.
 
Une deuxième réussite est d’inscrire comme principe  pour les programmations CUCS/GUSP à venir, la capitalisation, le partage d’expériences sur les thèmes évoqués, tant à l’échelle de l’inter-bailleur que des différents bassins composant l’agglomération, ainsi que des actions de type professionnalisation des acteurs ou en faveur du développement de la participation des locataires et usagers des quartiers. Ce, en sus des habituelles actions d’investissement sur le patrimoine.
 
Mais, la pérennité du projet et la cohérence du volet social de l’habitat sur les quartiers prioritaires reposent désormais sur sa bonne appropriation par l’ensemble des acteurs chargés de la déclinaison opérationnelle, de la contractualisation et de la programmation des actions sur chaque site prévue de juillet à octobre 2007.
 
A suivre...
(ARR@net n° 11 - Mai 2007)
 

Les dossiers de l'ARRA

La décentralisation
Le renouvellement urbain
Les métiers du logement social
ASSOCIATION REGIONALE
DES ORGANISMES D'HLM DE RHÔNE-ALPES
4 rue de Narvik, BP 8054
69351 Lyon Cedex 08
Tél. 04 78 77 01 07
Fax 04 78 77 51 79

arra@arra-habitat.org
Glossaire - Plan du site - Crédits - Contacts et plan d'accès - Mentions Légales