ARRA-Habitat - Association Régionale Rhône-Alpes des organismes de logement social - « Enjeux de territoires et territoires à enjeux »
Advertisement
L'ARRA arrow Communications - publications arrow Actualités de l'habitat arrow « Enjeux de territoires et territoires à enjeux »
« Enjeux de territoires et territoires à enjeux »    

Le 5 décembre dernier, l’ARRA a organisé une séance du Réseau des Acteurs Locaux de l’Habitat intitulée : « Enjeux de territoires et territoires à enjeux ». Cette séance avait pour objet de permettre aux bailleurs et à leurs partenaires d’échanger sur ce qui se joue sur leur territoire et sur la nécessité d’aborder ces questions avec une approche prospective.



La première séquence de cette après midi a d’ailleurs été l’occasion pour les bailleurs d’expliquer les travaux menés au niveau national ou local sur ces questions et de rappeler les différents constats qui les ont poussés à s’engager dans ce type de démarches à savoir d’une part que, l’habitat est rarement traité dans les études prospectives et d’autre part, que les bailleurs en tant qu’acteurs locaux incontournables sont légitimes pour interpeller leurs partenaires sur ces questions.

Dominique BELARGENT, Responsable du département des politiques territoriales de l’habitat à l’Union Sociale pour l’Habitat a présenté la démarche « Habitat social dans la prospective territoriale » animée et conduite par un groupe de travail réunissant des Présidents et des Directeurs Généraux d’organismes et présidé par Georges BULLION, Directeur Général de Dynacité. La démarche a abouti à un document de référence à l’été 2012 destiné à l’ensemble des professionnels de l’habitat. Il en ressort différents constats : la diversité et l’interdépendance des territoires, mais aussi la diversité grandissante des missions du logement social.

Georges BULLION a rappelé dans un premier temps que c’est pour sortir de la dictature de l’urgence que l’ARRA a souhaité s’interroger sur la prospective. Il a ensuite présenté les 6 chantiers lancés dans ce cadre : la carte d’identité du mouvement HLM régional, le pouvoir normatif d’adaptation, les périmètres d’investigation, l’accès au logement des jeunes, la mobilité résidentielle et l’accès aux services. Enfin, il a détaillé le chantier « pouvoir normatif d’adaptation » qui s’inscrit dans un calendrier législatif intéressant : acte III de la décentralisation et le nouveau dépôt de la loi Duflot sur le logement et permettra ainsi aux bailleurs d’être force de propositions.

Pierre-Yves ANTRAS, Directeur Général de Haute-Savoie Habitat, a ensuite présenté le chantier « Carte d’identité » qui après de nombreux échanges au sein du Cercle des Dirigeants a abouti en un document final qui comprend deux parties : « Le mouvement HLM en Rhône-Alpes : points de repères » et  « Les organismes HLM agissent pour aujourd’hui et pour demain » qui rappelle les valeurs, les convictions et comment les organismes les traduisent en actes au service des habitants et des territoires. Ces éléments seront mis en valeur dans un support ad hoc pour servir de vecteur de communication au mouvement, notamment en direction des partenaires.

Pierre-Yves ANTRAS a également présenté le chantier « périmètres d’investigation » rappelant que l’ARRA est structurée depuis longtemps au niveau régional et départemental, mais que le contexte actuel de réforme territoriale en cours fait apparaître d’autres échelles tels les métropoles ou les pôles métropolitains comme des territoires d’enjeux ce qui interroge sur l’échelle pertinente pour aborder les questions d’habitat. Pour répondre à ces questions, le mouvement HLM rencontre des difficultés et a souhaité se rapprocher des agences d’urbanisme pour bénéficier de leur expertise en la matière.

Cédric VAN STYVENDAEL, Directeur Général de Villeurbanne Est Habitat, a ensuite présenté les chantiers « mobilité résidentielle », « accès au logement des jeunes » et « accès aux services ». Ces travaux ne sont pas encore lancés, mais il a pu être indiqué que pour aborder la question de la mobilité résidentielle, l’ARRA s’appuiera sur la démarche menée par ABC HLM pour permettre au mouvement de prendre des engagements sur ce sujet en lien avec les autres acteurs. Sur la thématique de l’accès au logement des jeunes,  les organismes ont souhaité mener un chantier spécifique sur cette question partant du principe qu’il s’agit d’un public trop souvent oublié dans les politiques publiques alors qu’il y a urgence à en faire une priorité. Enfin, s’agissant de la thématique sur l’accès aux services, ce chantier viendra interroger les bailleurs HLM dans leur capacité à anticiper les besoins et les modes de vie des habitants qui évoluent. Ces trois thématiques seront travaillées dans des perspectives à long terme et croisées avec les enjeux de territoires.

La deuxième partie de l’après-midi était animée par Agnès THOUVENOT, journaliste à la Gazette des Communes et a pris la forme d’une table ronde à laquelle participaient Monsieur Bernard GAUD, Maire de Chevrier et Vice Président de l’ARC (Association Régionale de coopération du Genevois), Monsieur Olivier BRACHET, Vice Président Politique de l’Habitat et du logement social du Grand Lyon et Jean-François LAPIERE, Vice Président délégué de l’ARRA HLM. La richesse des échanges a permis à chacun de partager sur son analyse.

A la suite de présentations faites par les agences d’urbanisme de Lyon et de Grenoble, ces derniers ont pu échanger sur les thématiques suivantes :

- Les grandes tendances démographiques des territoires Rhône Alpins : quelles évolutions ? Comment les anticiper ? Sur ce point, Olivier BRACHET a pu relever que les constructions ne correspondent pas aux besoins et que la diversité est difficile à gérer sur un même territoire.

- Les dynamiques métropolitaines en Rhône-Alpes : l’aire métropolitaine lyonnaise et le sillon alpin : Quels seront les territoires de demain ? Quelle gouvernance ? Bernard GAUD a pu indiquer que c’est à l’échelle de la métropole qu’il faut travailler et notamment sur les questions d’habitat.

- Habitat et planification : la planification et l’élaboration des politiques locales de l’habitat risquent-elles d’oublier les territoires périphériques ? Comment le logement social peut-il contribuer à la structuration du fait urbain ? Jean-François LAPIERE a pu préciser que les bailleurs ne peuvent pas traiter seuls la question de l’égalité des territoires : ils peuvent accompagner les politiques publiques, mais ne peuvent pas les financer.

Les débats de la journée feront l’objet d’une publication au cours du 1er semestre de l’année 2013. L’ensemble des documents présentés lors de cette séance sont accessibles sur la BIRCE de l’ARRA.

Ce format de notre Réseau et les contenus seront de plus en plus travaillés dans l’esprit d’ouvrir le plus possible ce lieu d’échanges et de partager la tribune à plusieurs sur des enjeux communs : opérateurs HLM, élus, opérateurs du secteur privé, acteurs de l’habitat au sens large.

ARR@net n° 29 - Mars 2013


 

Les dossiers de l'ARRA

La décentralisation
Le renouvellement urbain
Les métiers du logement social
ASSOCIATION REGIONALE
DES ORGANISMES D'HLM DE RHÔNE-ALPES
4 rue de Narvik, BP 8054
69351 Lyon Cedex 08
Tél. 04 78 77 01 07
Fax 04 78 77 51 79

arra@arra-habitat.org
Glossaire - Plan du site - Crédits - Contacts et plan d'accès - Mentions Légales